Mail de confirmation envoyé par le site de l'Elysée pour toute inscription à sa newsletter.
Le mail de confirmation d'abonnement à la newsletter de l'Elysée. Cherchez l'erreur.

Aujourd’hui c’est un fait, les fautes se multiplient sur le web. Même les plus grands sites institutionnels sont touchés. La preuve : nous avons été alertés d’une faute sur le site de… l’Elysée.

Vite un Bescherelle ! Comme il est parfois utile de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, il est important de se relire avant de publier un contenu sur internet. Surtout quand on gère un site comme celui de l’Elysée…

Dans le jargon, on appelle ça une « coquille ». L’expression est empruntée au langage typographique, et était utilisée jadis pour désigner une erreur de composition de caractères (lettres interverties ou autres). Aujourd’hui, une coquille équivaut à une faute de frappe. En fait, c’est une façon sympa de dire à sa/son collègue qu’il devrait se relire !

La bourde orthographique du jour revient donc aux webmestres de l’Elysée. On la découvre en s’inscrivant à la newsletter du Palais, dans le mail de confirmation qui est automatiquement envoyé. On peut y lire :

« Bonjour, vous avez souhaité recevoir les envois de la Présidence de la République. Pour confirmer votre abonnement, nous vous invitons à cliquez (sic) sur ce lien ».

Pour voir cette coquille par vous-même, abonnez-vous à la newsletter de l’Elysée en cliquant ici. (Et prévenez-nous si la faute disparaît !)

Et vous, avez-vous déjà repéré des « coquilles » sur le web ? N’hésitez pas nous les envoyer !

Envoyez-nous vos perles du web 

RÉAGIR À L'ARTICLE ?

Laisser un commentaire